Incidents dans les transports (parisiens ? mais pas seulement)

2048x1536-fit_ecran-information-rer-29-janvier-2015Que faire lorsque l’on est victime d’incidents à répétition sur une ligne de transports en commun ?

Les parisiens qui utilisent régulièrement la ligne D dur RER (SNCF) ou la ligne 13 de la RATP le savent bien : ces lignes (entre autres) sont une véritable catastrophe en certaines périodes notamment en ce moment suite aux attentats commis dans notre capitale. Dans d’autres villes de province, sur des lignes

d901e6a8-04fa-11e5-9773-bb13f4644b3e_web_scale_0.5761719_0.5761719__

SNCF entre la province et Paris, il en va de même et nous vous invitons à laisser des commentaires suite à cet article afin de nous permettre d’en savoir plus sur ce qu’il en est dans votre localité.

Les choses s’aggravent lorsque les usagers de tels transports sont à la fois victimes des perturbations irritantes et calamiteuses et, comme si cela ne suffisait pas, sont parfois victimes de la mauvaise foi de leur employeurs qui fait mine de ne rien entendre et même parfois peut aller jusqu’au harcèlement (voir jusqu’à proférer des menaces de licenciement).

T20120903_MIPEout d’abord il est important de montrer sa bonne foi en fournissant des preuves de votre impuissance face aux désagréments. Voici quelques ficelles mais il peut y en avoir d’autres, nous comptons sur vous pour nous les communiquer :

  • Prévenir son supérieur et par  mail et par téléphone du retard subit dès que vous en avez connaissance (Nous avons tous des smartphones connectés à l’Internet c’est le moment de s’en servir)
  • Prendre des photos des panneaux d’informations RATP (ou SNCF ou de votre société de transports en commun locaux) où il est indiqué la nature de l’incident la date et l’heure…
  • Récupérer des preuves écrites (genre paperasse d’information) sur la ou les raisons du retard occasionné(s) au guichet info de la gare. Surtout si vous êtes dans le collimateur de votre hiérarchie, protégez-vous…
  • S’il n’y a pas, toujours au guichet demander (exiger même) un justificatif officiel de retard à délivrer à (aux) employeur(s). Quitte à arriver en retard au travail, autant avoir ce justificatif.
  • Les journaux (gratuits) relatent souvent ce type d’infos dans leurs colonnes : Un exemple celui de 20minutes il en existe beaucoup d’autres … faite des photocopies des articles en questions, sait-on jamais
  • Mphoto

    uni des justificatifs, saisir les délégués syndicaux de votre entreprise pour les informer de votre infortune auprès de votre direction. Si vous êtes plusieurs dans ce cas vos délégués en parleront en sessions Délégués du Personnels voir en Comité d’Entreprise.

  • Toujours muni de ces justificatifs et preuves diverses, l’inspection du travail n’est pas faite pour décorer…

Autres infos intéressantes : suivez ce lien Incidents-transports.com où tous les incidents sur les lignes RER sont répertoriés …

 

Ne restez pas bras ballants face au harcèlement et aux menaces de votre employeur.

L’UNSA est présente dans votre entreprise ? Saisissez-nous et ensemble nous agirons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *