Loi El Khomri: le compte n’y est pas encore pour l’UNSA

1884911495_B978001456Z.1_20160302224537_000_GPN6AG9QL.1-0

Daniel Pigmal (UD10 UNSA)

Loi El Khomri : le compte n’y est pas encore pour l’UNSA.

Pour les militants aubois de l’Unsa, le texte actuel doit être retravaillé en profondeur avec les organisations syndicales.
Loi El Khomri : le compte n’y est pas encore pour l’Unsa. Pour les militants aubois de l’Unsa, le texte actuel doit être retravaillé en profondeur avec tous les partenaires sociaux… Sans réclamer le retrait total du texte, l’Unsa Aube ne se satisfait pas du texte actuel même modifié …

L’UNSA dans son ensemble, n’est pas favorable au retrait de la loi mais est en faveur d’une réécriture de cette dernière avec la collaboration de TOUS les syndicat (y compris l’UNSA bien sûr). C’est pourquoi nous ne défilerons pas aux côtés des autres syndicats ce 31 mars. C’est derniers nous ont en effet signifié que puisque nous ne sommes pas au diapason avec eux, notre place serait en fin de cortège, après les étudiants. Ceci, vous le comprendrez, n’est pas acceptable pour nous. En conséquence, nous avons décidé, à l’unanimité lors de la réunion à L’UD10 de l’UNSA, de ne pas participer à la manifestation mais de reporter au lendemain vendredi 1er avril notre manifestation.

A l’issu du rassemblement des militants, le 1er avril à 9h30, devant l’Union Départementale, une délégation présidée par Daniel PIGMAL a rencontré la préfète du département de l’Aube afin de lui déposer nos revendications, nos propositions ainsi que les raisons pour lesquelles nous n’avons pas participé aux manifestations nationale du 31 mars.

Pour l’UNSA, la réforme El Khomri est un « travail d’amateur ».

126947532_B978283337Z.1_20160401212215_000_G316GUV1M.1-0

Rendez-vous des militants de l’UNSA, le vendredi 1er Avril 2016 à 9h30 devant l’Union Départementale

Le syndicat est particulièrement remonté contre les propositions du gouvernement.  Pour l’Unsa, la réforme El Khomri est un  « travail d’amateurs » … Les mots sont incisifs et montrent la colère des représentants de l’Unsa Aube face au projet de loi El Khomri … Pour l’Unsa, la réforme El Khomri est un travail inacceptable dans l’état. L’UNSA ne demande pas le retrait du projet de loi mais sa réécriture en concertation avec tous les acteurs indispensables pour produire un texte adéquat aux exigences actuelles et préserver les intérêts de tous. Dans l’état, même si quelques articles sont « intéressants, adapté au marché du travail situé dans une mondialisation implacable, certains sont à supprimer purement et simplement et majorité d’entre eux sont à réécrire avec la présence de TOUS les partenaires sociaux …

Source : L’EST-ECLAIR du samedi 2 avril 2016

Pour vous informer correctement (et ne pas suivre bêtement les différents mouvement qui vous manipulent) lisez, vous-même, les propositions de textes sur le nouveau CODE du TRAVAIL :

LOI EL KHOMRI – texte (Projet de loi ; 131 pages)

LOI EL KHOMRI – pl3600 (TEXTE INTÉGRAL : 588 pages ! Faîtes-vous violence OK mais lisez !)

Lien vers l’UD10 de l’UNSA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *